Le Violon d’ingres

Le lieu

Les légendes n’ont pas d’âge, demandez autour de vous : il semble que le 135 rue Saint-Dominique soit un repère de la gastronomie française depuis toujours. Virtuose en sa demeure, le Chef y interprète les 4 saisons avec tradition et caractère.

La carte

Les plats de votre enfance côtoient d’autres belles recettes traditionnelles, avec l’élégance de la finesse.

Menus et Carte Français

L'équipe

En prenant la suite de Christian Constant dans les cuisines de Violon d’Ingres, l’ancien chef pâtissier de chez Taillevent avait l’ambition d’additionner les talents, non pas de les soustraire. C’est ainsi qu’il a convié Alain Solivérès à rejoindre le chef Jimmy Tsaramanana pour cuisiner à quatre mains dans son nouvel établissement de la rue saint-Dominique. Alain Solivérès est une vieille connaissance pour Bertrand Bluy. Il dirigeait les cuisines de Taillevent à l’époque où lui-même y officiait.

En passant de la rive droite à la rive gauche de la Seine, Alain Solivérès n’a pas été dépaysé. Outre Bertrand Bluy, il a retrouvé au Violon d’Ingres un autre de ses anciens chefs en la personne de Kimiko Kinoshita, la pâtissière japonaise passionnée par les couleurs sans nombre des fruits de saison et les délices du chocolat.

Kimiko Kinoshita, Alain Solivérès et Jimmy Tsaramanana : la belle équipe n’a pas pris ses quartiers à deux pas du Champs de Mars pour peigner la tour Eiffel.

Sous la direction de Bertrand Bluy, personne ne restera sur le banc de touche. À l’heure du coup de feu, ils seront tous à leur place pour imaginer jour après jour une cuisine inspirée, joyeuse, vivante et audacieuse dans un cadre élégant afin de redonner ses lettres de noblesse à la gourmandise à la française.

Réserver votre table

Reservation

Le Violon d’Ingres est ouvert tous les jours de 12H à 13H45 et de 19H à 22H30